Pour cet amour

​Un jour lorsque j’étais en 5ème année, les gars de ma classe ont décidé de s’amuser en passant la journée à me demander d’être leur blonde. Têtue comme je le suis, je les répondais non à tous les coups.

Une journée passée à dire non est bien longue et environ 5 minutes avant la cloche de la fin de journée, l’un d’entre eux décida de me le demander sans cesse tandis qu’on devait travailler aux ordis. Me trouvant bien rusée, je lui ai répondu ok, mais avec la stipulation que ça ne durerait qu’à la cloche.

Aussitôt dit, la cloche sonna et j’ai préparé mes affaires pour rentrer chez moi. La cloche marqua aussi la fin du seul 《couple》 dont j’ai fait partie.

J’ai eu 20 ans récemment et pour certains l’idée d’avoir cet âge sans avoir vraiment été en couple serait le scandale. Aussi bien dire, que pour plusieurs comme moi, c’est la vie.

J’ai 20 ans et je n’ai jamais eu de dates, je n’ai jamais embrassé quelqu’un, je n’ai jamais vécu d’histoires d’amour comme dans les chansons que j’écoute tant. Je n’ai jamais vécu ces expériences et il se peut que je ne les vives pas bientôt non plus.

Il ne faut pas confondre manque de relation avec un manque de kicks par contre. J’en ai eu à m’en rendre malade. C’est compliqué être entouré par des gens hétéros quand ils sont aussi aimables.

Je suis célibataire et je le serai pour un bon moment. Je l’assume. Celà ne m’empêche de rêvasser à toutes les expériences que me raconte ma musique.

Il y a des moments où je trouve presque insupportable. Insupportable de ne pas avoir quelqu’un avec qui m’entrelacer les doigts. De ne pas avoir une personne avec qui dormir contre laquelle je pourrais me coller jusqu’à m’imprégner la peau de leur odeur. De ne pas avoir quelqu’un avec qui partager un battement de coeur lorsque j’ai besoin de réconfort. De ne pas avoir quelqu’un en qui j’ai assez confiance pour partager cet intimité.

Je ne suis pas seule à le vivre, bien que ce soit une expérience dans laquelle on se sent souvent seul. Surtout lorsqu’on est entouré de couples.

Je n’ai pas peur de rester seule, mais ça reste une expérience dont mon coeur désir énormément. Vive la biologie et le hormones quoi. En tous cas, pour l’instant, je continue ma vie. J’envoie tout mon amour à mes amis, je dors en serrant ma doudou bien douce et je garde espoir que ma bonne étoile ne sera pas trop épuisée à résoudre mes conneries qu’elle pourra un jour me laisser goûter à la romance.

~Nad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s